La classe propriétaire de la beauté


La classe propriétaire de la beauté.
Fortifiée par l’usage de la beauté,
parvenue aux confins suprêmes de la beauté,
là où la beauté n’est que beauté
La classe propriétaire de la richesse.
Parvenue à une telle familiarité avec la richesse,
qu’elle confond la nature et la richesse.
Si perdue dans le monde de la richesse
qu’elle confond l’histoire et la richesse.
Si touchée par la grâce de la richesse
qu’elle confond les lois et la richesse.
Si adoucie par la richesse
qu’elle attribue à Dieu l’idée de la richesse.
La classe de la beauté et de la richesse,
un monde qui n’écoute pas.
La classe de la beauté et de la richesse,
un monde qui vous laisse à la porte
Pasolini