Sétif, Antonioni, Balthus:,  » the censors cut off everything that goes beyond them


Sétif, Antonioni, Balthus:
 » the censors cut off everything that goes beyond them. « 
(Gustave-Arthur Dassonville)
· See original ·
Rate this translation


Sined Reitnomud
janvier 5, 2018

Il y en a qui sont vraiment givrés…

Aline Cord-Greenwald
janvier 5, 2018

Là, c’est la détestation , la haine, la négation de la femme qui s’expriment. Quelle photo terrible.

Regine Aude
janvier 5, 2018

Entre colère et tristesse. Pour avoir vu la vidéo j’ai été heureuse de voir la police intervenir. Mais le résultat est terrible

Sara Oudin
janvier 5, 2018

Géniale, la citation de Dassonville !

Blandine Vié
janvier 5, 2018

Et je crains malheureusement que ce ne soit qu’un début.

Nathalie Salmon
janvier 6, 2018

J’ai hésité entre triste et en colère, mais finalement c’est la colère qui prime. Pas beau, n’est-ce pas ? C’est pour cela que j’en veux à ceux qui me l’inspirent.

Frédéric Fredj
janvier 6, 2018

: Incessamment sous peu, Sara, je publierai du Gustave-Arthur Dassonville jusqu’à plus soif – essentiellement son « Brûlot » : il est l’un des dieux de mon Panthéon personnel (et trop peu de gens le connaissent).
La citation complète dit exactement cec…

    Patrick Chartrain
    décembre 19, 2017

    J’ai vainement cherché une photo de Dassonville. Pas de traces…

    Frédéric Fredj
    décembre 19, 2017

    : Il est mort il y a vingt ans, Patrick – le 24 janvier 1998, très exactement –, autrement dit à une époque où l’on ne se prenait pas en photo à tout propos… En revanche, ses traces écrites sont nombreuses.

    Frédéric Fredj
    décembre 19, 2017

    : François Caradec l’a décrit comme un « petit bonhomme rondouillard ».

    Patrick Chartrain
    décembre 19, 2017

    En 1998, la photographie existait quand même un peu. Il y en a même une, incertaine de Lautréamont.

    Frédéric Fredj
    décembre 19, 2017

    : Je n’ai évidemment pas dit qu’elle n’existait pas, Patrick ! Je dis juste que, compte-tenu des usages de l’époque et de la faible notoriété de Dassonville aujourd’hui, il y a peu de chances que l’on retrouve de telles photos sur le « net ».

    Patrick Chartrain
    décembre 19, 2017

    Je comprends…

    Patrick Chartrain
    décembre 19, 2017

    En fait je voulais l’ajouter à mon album flickr littéraire, où je mets de plus en plus des auteurs rares, oubliés, qui me séduisent, sans du reste que je les ai lus ou que je les connaisse vraiment. «on connaît bien peu ceux qu’on aime»…

    Frédéric Fredj
    décembre 19, 2017

    : Je vous enverrai une copie numérique d’un des 350 numéros – illustrés – du « Brûlot », pour votre album.

    Patrick Chartrain
    décembre 19, 2017

    Oh ! Merci !

    Nadine de Sarkozy
    décembre 20, 2017

    Patrick Chartrain

    Patrick Chartrain
    décembre 20, 2017

    J’avais vu cette photo. Dassonville serait le petit bonhomme au fond avec le nœud pap ?

    Nadine de Sarkozy
    décembre 20, 2017

    Patrick Chartrain Il paraît que oui. Cette photo accompagne sa « sortie » sur les censeurs dans un atelier de vieux « anar » que je connais depuis ma naissance.

    Patrick Chartrain
    décembre 20, 2017

    Merci beaucoup. Nom de Dieu, j’ai vécu sur cette Terre cinquante ans avec lui, et je le découvre aujourd’hui !

    Agnès Mathieu
    décembre 20, 2017

    Le petit bonhomme au noeud pap… ce serait pas plutôt Ferdinand Lop ?

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : Vous avez sans doute raison, Agnès.
    Je le trouvais moi aussi un peu maigrichon, pour un « petit bonhomme rondouillard »… 😉

    Nadine de Sarkozy
    décembre 20, 2017

    Ferdinand Lop étant né en 1891.

    Nadine de Sarkozy
    décembre 20, 2017

    Frédéric Fredj Il y a depuis un moment une « confusion » entre Jean-René Gendre qui a écrit un livre sur G-A Dassonville. Il est lui, « petit-bonhomme rondouillard ». Et souvent, l’auteur a été pris pour son sujet de livre.

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : Jean-René Gendre ? Je note ce nom, Nadine, merci – et je vais tâcher de me procurer ce livre. (y)

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : Je ne trouve aucun livre de Jean-René Gendre, Nadine, ni sur Dassonville ni sur quelque autre sujet– 🙁
    En revanche, cette photo pourrait bien représenter Mister GAD, Patrick.

    Nadine de Sarkozy
    décembre 20, 2017

    Frédéric Fredj Si je retrouve la réference, je vous ferais savoir. Promis.

    Agnès Mathieu
    décembre 20, 2017

    Ferdinand Lop est décédé en 1974, il n’y a pas de raisons qu’il n’ait pas connu Dassonville (décédé en 1998), d’autant que dans ce catalogue des éditions du Sandre, il y est question entre autres de ces deux personnages.
    Et je maintiens que le petit homme à lunettes et noeud pap est Ferdinand Lop.
    http://www.lekti-ecriture.com/…/ind…/tag/Ferdinand%20Lop

    Agnès Mathieu
    décembre 20, 2017

    Ferdinand Lop a fait les beaux jours du quartier latin après guerre, il y avait les lopistes et les anti-lop…

    Sara Oudin
    décembre 20, 2017

    vous ai envoyé un message en MP sur le sujet.

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : Je viens de le voir – merci, Sara. (y)

Ariane Grammaticopoulos
janvier 6, 2018

Oui, mais parmi vos amis ici cher Frédéric, beaucoup ne supportent pas qu’on critique ceux qui agissent ainsi….on les excuse de tout, sinon, on est raciste !

    Frédéric Fredj
    décembre 19, 2017

    : J’ai cité trois noms, Ariane, justement pour bien montrer que le phénomène est plus général que ce à quoi vous pensez : les censeurs sont partout et parlent toutes les langues. En tout cas, je les mets tous dans le même sac.

    Ariane Grammaticopoulos
    décembre 19, 2017

    Non, je ne connais pas de catholiques qui vont détruire le patrimoine artistique des autres. Et encore moins d’orthodoxes… C’est bien ce que je dis : l’extrémisme musulman n’est pas critiquable.
    .

Marie Laure Béraud
janvier 6, 2018

comme je le disais sur un autre post du même massacre personne n’est intervenu à temps et ça c’est pas bien

Dimitra Grammat
janvier 6, 2018

Des jaloux. Car les statues représentant des hommes nus sont toujours pourvues de minuscules attributs. Alors, ils se vengent.

Hanifa Abekhoukh
janvier 7, 2018

J ai vue la vidéo de l homme avec son marteau entrain de démolir cette statue des hommes ont essayé de l en empêcher ils se sont pris des coups aussi
Honteux ça fait mal cette destruction me rappelle l époque en 94 95 où l Algérie lutter contre les intégristes de isi l obscurantisme le retour incroyable et surtout contre les représentations de femmes entre colère tristesse

Sined Reitnomud
janvier 7, 2018

Le veinard dans tout ça… c’est le restaurateur qui va redonner vie à cette sculpture… peut-être d’après modèle… 😉

Françoise Neveu
janvier 7, 2018

Ca se situe où ?

Agnès Quinaux
janvier 7, 2018

sans parler de ses tifs !

Patricia Mathieux
janvier 7, 2018

Ils sont castrés aussi ?

Samira Kamar
janvier 8, 2018

Je pleure mon pays pour cet acte
Je suis musulmane et je ne suis pas fière de celui qui a comis cette distruction, il ne représente guère l’amour d’un algérien pour son pays, son histoire et son patrimoine !

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : J’aime l’Algérie, Samira. J’y suis allé très souvent, j’y ai des amis et je crois la connaître – pour autant qu’un visiteur connaît un pays où, par définition, il ne vit pas… En plus, ma famille paternelle en est originaire et y a vécu plusieurs sièc…

    Lucie Rigault
    décembre 20, 2017

    un malade mental que la population désapprouve

Marc Peyrolle
janvier 8, 2018

Le moyen-âge en direct.

    Lucie Rigault
    décembre 20, 2017

    ne pas injurier le Moyen Age. La Barbarie c’est pour demain

    Catherine Rouvier
    décembre 20, 2017

    Non ! La Révolution française plutôt avec toutes ces statues d’anges , de rois et reines ou de saints martelées exactement comme celles ci ….

Gisèle Sultra
janvier 8, 2018

Grrr pour cette action aussi insensée que cruelle. J’aime beaucoup les mots de Dassonville, que nous pouvons prendre, ici, à la lettre….

Marc Moszer
janvier 8, 2018

C’est du vandalisme religieux. Le barbu qui a fait ça a été conspué et arrêté.

Frédéric Fredj
janvier 8, 2018

: De même que les pétitionnaires qui exigent que l’on décroche les toiles de Balthus du MoMa ou ceux qui prétendent que les films d’Antonioni participent de la culture du viol sont encore très minoritaires, Marc. Disons que c’est l’un des symptômes de notre monde comme il va – et qu’il n’est pas rassurant…

Sophie Baron
janvier 9, 2018

Rien de neuf malheureusement.

Lilia Daris
janvier 9, 2018

Le problème c’est ce genres de personne qui interprète mal la religion ou qui l’utilise seulement par prétexte pour commettre ce qui leur passe par la tête! Setif a perdu un patrimoine a cause d’un immature imbécile et il a été arrêté !
Tout les habitants de Sétif étaient contre cet acte barbare !!

    Frédéric Fredj
    décembre 20, 2017

    : Tous, peut-être pas, Lilia, mais sans doute la plupart, oui. Sauf qu’il y a probablement d’autres fanatiques comme ce type, en Algérie et ailleurs, prêts à commettre ce genre d’actes, à s’y sentir encouragé par un certain « air du temps » (et la lâch…

    Do Nova
    décembre 20, 2017

    Aujourd’hui, la religion qui tue et vandalise, c’est l’islam.

Do Nova
janvier 9, 2018

Saletés.

Laurence Hahn
janvier 9, 2018

Les censeurs… Quelle phrase. Elle me hante maintenant.

Frédéric Fredj
janvier 9, 2018

: Tous, peut-être pas, Lilia, mais sans doute la plupart, oui. Sauf qu’il y a probablement d’autres fanatiques comme ce type, en Algérie et ailleurs, prêts à commettre ce genre d’actes, à s’y sentir encouragé par un certain « air du temps » (et la lâch…

Jérôme Bolteau
janvier 10, 2018

Si au moins les censeurs étaient fils uniques, ils seraient sans sœurs ni frères.

Samira Kamar
janvier 10, 2018

Les travaux de restauration de la statue d’Ain El Fouara seront lancés demain jeudi, a indiqué mercredi le directeur par intérim de la culture de la wilaya de Sétif, El Yazid Gherzouli.

Composée de spécialistes utilisant des techniques ultramodernes, …